À PARTIR DE 5 ANS
Aimer les 5 fruits et légumes et bouger de son canapé n’aura jamais été aussi « FUN »

Donnez à votre enfant toutes les chances
de « grandir sans grossir »

Parce que rien n’existait, nous avons créé

Pour vous et pour eux.
La première appli de jeu pour grandir sans grossir.
En réalité augmentée

Keshi, la future appli-jeu mobile :
Impossible de jouer sans bouger !

A 5 ans , marre des conseils !

Il n’est pas facile d’apprendre aux enfants à résister aux tentations les plus communes de la vie : la gourmandise et la paresse. Avouons qu’elles ne nous épargnent pas non plus. C’est trop bon d’avaler tout ce qui fait plaisir pourvu que ce soit trop gras, trop salé, trop sucré ! Et de se vautrer dans des coussins devant un écran !

On veut des jeux, pas des leçons !

Le déclic: détourner l’incroyable puissance d’attention du jeu vidéo pour installer de nouvelles habitudes durables.


La condition : éviter, à tout prix, de faire de « l’éducatif » et de la morale qui font fuir les petits.

Bouger pour jouer, c’est bouger pour grandir : c’est neuf et c’est chouette !

Un vrai défi ! En utilisant le meilleur de la technologie, la réalité augmentée (la clé du succès mondial de Pokémon Go), nous avons créé le premier jeu vidéo qui fait naître une motivation durable pour manger sainement en même temps que pour se dépenser physiquement.

En obligeant à rester en mouvement, Keshi renforce la « mémorisation par le corps ». Unique !

Eduquer sans en avoir l’air

Montessori, Freinet, Decroly l’ont démontré. Nous nous sommes inspirés de leurs méthodes. Apprendre par le jeu ! Les simulateurs de vol le font chaque jour, et chaque fois que vous prenez l’avion, vous faites confiance à ces pilotes qui se forment et s’entraînent « en jouant ». C’est là qu’ils peuvent rater un atterrissage, découvrir pourquoi et apprendre inlassablement à réussir.

En résumé, l’ambition des créateurs de Keshi, c’est de créer une rupture dans les méthodes visant les changements durables de comportement en proposant d’utiliser de manière innovante les ressources de l’objet culturel dominant du XXIème siècle.

Jouer à être, c’est apprendre à être

Keshi est la version 21ème siècle de la poupée, du jouet préféré, du doudou. Chacun de nous a chouchouté le sien ! Tamagotchi l’a sublimé. Se mettre à la place des parents pour élever un « autre soi-même », un « avatar », c’est explorer et découvrir seul, sans contrainte et sans danger, que ce qu’il boit et mange aura un effet capital sur sa croissance.

Le jeu vidéo est l‘ami des enfants et… l’allié des parents ?

Dans KESHI il n’y a ni armes, ni combats, ni violence. Le jeu n’est pas en réseau, aucune forme d’intrusion ni aucun message publicitaire ne sont possibles.

Mais surtout, c’est vous, les parents qui fixez les horaires du jeu: l’avatar n’a pas faim tout le temps et vous déciderez quand il devra être nourri. Keshi ne sera pas addictif.

Keshi est là pour aider les parents qui sont conscients de la menace d’obésité qui plane sur leur(s) enfant(s). Parce qu’ils ont un dialogue parfois conflictuel avec leurs enfants à propos des choix alimentaires et de l’activité physique. Parce qu’ils sont soucieux de disposer d’un moyen capable de contrebalancer l’influence de la publicité.

Mission

La mission de Keshi est un défi : barrer la route au surpoids !

Tout le monde n’est pas concerné, mais nous sommes tous visés par la publicité, les aliments industrialisés, le stress, le manque de temps, le déficit d’activité physique.

Selon l’OMS, l’obésité gagne partout du terrain, et son coût pèse lourdement sur l’économie et la santé publique.
Si, au lieu de prêcher à contre-courant des écrans, de la facilité, du plaisir immédiat, on essayait d’utiliser les mêmes armes de séduction, dont nous constatons chaque jour le pouvoir ?
Comme a dit Einstein « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

Bienvenue dans le monde de Keshi

Que nous disent les scientifiques ? 

KESHI est développé en partenariat avec une équipe de diététiciens, de pédiatres et de psychologues de la Clinique du Poids Junior (HUDERF).

Dès notre premier contact, en fin 2018, Professeur Henri Steyaert, chef de clinique a formulé une exigence incontournable:
« L’activité physique, c’est la moitié du problème, à égalité avec une saine alimentation. Alors, je ne vous aiderai que si Keshi fait bouger autant que bien manger ». Pas le choix, on l’a fait. Bien joué Professeur.

Devenez Pilote d’essai de Keshi

Participez à sa création ! Le jeu Keshi que vous découvrez ici n’est pas fini : c’est un prototype.

Si Keshi était un avion, il serait prêt pour les essais en vol

Oui, vos enfants et vous pouvez l’essayer et même l’améliorer !

Restez en contact ou demandez une démo